Comment choisir un mastic ?

Le mastic est un incontournable dans l’univers du bricolage. Facile et rapide à poser, il possède également une grande élasticité et adhère à de nombreux supports. C’est un produit polyvalent employé dans de nombreux domaines pour combler, jointer ou encore calfeutrer. Quels sont les différents mastics ? Comment choisir un mastic adapté à vos travaux ?

Qu’est-ce qu’un mastic ?

Le mastic silicone est un produit polyvalent utilisé pour calfeutrer, assurer l’étanchéité d’un joint, isoler ou encore coller. Cet élastomère (polymère élastique) reste souple et élastique. Il adhère durablement aux supports sur lesquels il est utilisé. Ainsi, on l’utilise dans de nombreux domaines.

Les différentes utilisations du mastic

Le mastic est un produit multi usage qui s’utilise dans de nombreux domaines. Il possède de nombreuses propriétés : étanchéité, élasticité, isolation, collage, etc. Il est donc idéal pour combler des espaces vides ou fissures, aussi bien en intérieur qu’en extérieur, mais aussi pour jointer, isoler, calfeutrer ou coller de nombreux matériaux.

Le mastic s’utilise en menuiserie pour assurer l’étanchéité, le calfeutrement autour des menuiseries en bois, PVC et métal. On choisit un mastic en silicone d’une couleur adaptée aux matériaux employés.

Le silicone permet d’assurer l’étanchéité au froid. On l’emploie ainsi dans l’industrie du froid, notamment dans l’isolation des chambres froides et en climatisation. Le mastic silicone blanc est parfaitement adapté.

En intérieur, le mastic sert à assembler et jointoyer les meubles de cuisine et de salle de bain. Ses propriétés d’étanchéité en font le produit idéal pour réaliser des joints de sanitaires : baignoire, cabine de douche et lavabo. On trouve du mastic silicone blanc ou transparent adapté à ce type de chantier.

On utilise aussi le mastic silicone gris en électricité, par exemple, pour combler une boîte de dérivation et maintenir les raccordements. On le retrouve aussi dans le domaine de la mécanique où il sert à maintenir l’écartement des pièces mécaniques afin d’éviter qu’elles ne s’entrechoquent sous l’action des chocs et autres vibrations. Il permet aussi d’insonoriser et de combler le passage des câbles. En chauffage et fumisterie, il permet d’assembler, d’assurer l’étanchéité des éléments de chaudière, de caisson à fumée. Il est utile aussi dans la réalisation des saunas et hammams.

Quel mastic choisir ?

Il existe différents types de mastics : silicone, acrylique, etc. De plus, il existe du mastic silicone de couleur. Il suffit de choisir son produit en fonction du type de travaux à réaliser. Ainsi, on n’utilisera pas le même mastic pour boucher une fissure sur un mur extérieur que pour réaliser un joint de douche.

Le silicone

Le silicone est idéal pour réaliser des joints de construction, de murs-rideaux et bardages métalliques, sur les menuiseries en bois et métal. En construction, on utilise fréquemment du mastic silicone gris ou du mastic ton pierre. En électricité ou plomberie, on l’utilise pour combler les passages de gaines et canalisations.

Le mastic acrylique

Le mastic acrylique est adapté pour boucher les fissures présentes sur du plâtre ou du béton. En construction, le mastic ton pierre est particulièrement adapté pour réaliser des joints entre la maçonnerie et les châssis de fenêtres ou chambranles de portes.

Le mastic sanitaire

Le mastic sanitaire permet de réaliser des joints étanches sur les lavabos, douches, éviers de cuisine, mais aussi pour les chambres froides.

Les mastics sont disponibles sous de nombreux coloris, choisissez le modèle le plus adapté à votre projet.